Autour des Livres recommande :

Les Secrets du Vent - Mélanie De Coster


Une île bretonne entourée de brume… Des secrets de famille murmurés par le vent… Le souvenir de tragédies gravé dans la roche...Maël est revenu. Maël, mon Maël, est de retour sur l’île. Enfin. Mais son arrivée réveille les vieilles histoires et rallume les braises des rancœurs passées. Je le sens bien : on murmure sur mon passage, les regards se teintent de suspicion et mes talents de guérisseuse ne sont plus considérés avec bienveillance. Je ne devrais pas me rapprocher ainsi de lui, je le sais, c’est dangereux. Mais c’est plus fort que moi. Il est mon phare dans la brume, et avec la tempête qui approche, j’aurai plus que jamais besoin de lui…

Mélanie De Coster n'en est pas à son coup d'essai avec "Le Secret du Vent".  En effet, elle a déjà écrit un roman fantastique dans tous les sens du terme : "De l'Autre Côté des Mondes" que j'avais particulièrement apprécié.  C'est donc peu dire si j'attendais ce nouveau roman avec impatience car ce nouveau titre semblait des plus prometteurs : fantastique, romance, sorcières... tout ce que j'aime.

Promesse tenue?  Oui, mais ... 

Oui, car l'histoire de cette guérisseuse avec quelques sérieux problèmes d'acceptation de soi sur fond de société villageoise recluse et traditionnelle a su m'enchanter.  Comme à son habitude, Mélanie De Coster crée une toile bien ficelée sans accrocs et où chaque personnage trouve sa place.  Le langage et le style mésuré qui charactérisent bien l'auteur donnent un entrain à cette romance qui ne laissera aucun lecteur indifférent.  Beaucoup plus qu'une simple histoire d'amour entre une guerisseuse et celui qu'elle a sauvé, "Le Secret du Vent" est avant tout une histoire d'acceptation de soi, de discrimination envers ceux qui sont différents, d'étroitesse d'esprit et de sorcières.

Mais, quelques petits points m'ont empêché de savourer ce roman encore davantage. Le premier étant la couverture, qui à mon sens ne met pas suffisament en avant le côté fantastique de ce roman.  D'autre part, j'ai eu du mal à rapprocher le titre du roman avec les évènements qui s'y déroulent. Enfin, bien que original, les otaries messagers n'ont pas su me convaincre en tant qu'élément de la trame.  Une autre manifestation surréaliste aurait peut-être été plus acceptable, mais c'est mon ressenti personnel.

Enfin, le style plus enjoué truffé de jeux de mots et de belles trouvailles de "De l'Autre Côté des Mondes" m'a un peu manqué ici.  En effet, l'histoire plus sombre ne s'y prêtait pas.  Mais peut-être l'auteur nous reserve-t-elle d'autres histoires fantastiques dans ce sens pour le futur?! ;)

En conclusion, on passe un moment des plus agréables sur cette île bretonne, loin de la civilization au milieu de marins, d'épouses jalouses et de mystères brumeuses.

Mélanie De Coster a esquissé les trames de ses premiers romans en grandissant dans un petit coin de campagne belge. Une fois adulte, elle a connu la vie trépidante de Paris comme le soleil de la Côte d'Azur mais elle a toujours gardé l'écriture dans sa ligne d'horizon. Aujourd'hui, elle n'effraye plus ses sœurs en leur racontant des histoires de monstres nocturnes et, en attendant que ses filles soient assez grandes pour lire ses romans, elle les réserve à d'autres lecteurs.

Retrouvez Mélanie De Coster sur sa page Facebook :https://www.facebook.com/pages/Melanie-De-Coster/236670916827

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas ni l'auteure . J'aime beaucoup la couverture .

    RépondreSupprimer